Home A LA UNE Décevant avec la Côte d’Ivoire, Pépé est remplaçant contre l’Algérie

Décevant avec la Côte d’Ivoire, Pépé est remplaçant contre l’Algérie

21
0

Aucun but et aucune passe décisive en trois matchs disputés, le bilan de Nicolas Pépé dans cette CAN est indigne de son talent. Fantomatique, il a été laissé sur le banc par le sélectionneur Ibrahim Kamara contre la Namibie (1-4). Hasard ou non, c’est le seul match où les Ivoiriens se sont montrés convaincants offensivement.

Malgré ça, Nicolas Pépé a débuté le huitième de finale contre le Mali en tant que titulaire. Mal à l’aise sur le flanc droit de l’attaque, le joueur du Losc a été remplacé à la 68e minute alors que le score était nul et vierge. Cinq minutes plus tard, ses partenaires ouvraient le score pour arracher la qualification au forceps. Ce contexte lui coûte sa place dans le onze de départ ce jeudi lors du quart de finale contre l’Algérie (18h). Un choix qui paraissait impensable en avant le début de la compétition.

Première compétition internationale 

Nicolas Pépé n’est ni le premier, ni le dernier, à ne pas avoir le même rendement en sélection qu’en club. Beaucoup sont dans un cas similaire, Lionel Messi en tête. Étincelant avec le Losc où sa vitesse, sa technique et son pied gauche font des merveilles, le joueur semble être un autre footballeur sous le maillot ivoirien.

La première explication est d’ordre tactique. La Côte d’Ivoire se montre brouillonne collectivement, il n’y pas de fil conducteur dans le jeu des Elephants. Dans ce désordre, Nicolas Pépé a du mal à exister, lui qui aime quand son équipe a un plan de jeu cohérent pour lui permettre d’avaler les espaces en contre. L’autre élément pour comprendre les mauvais matchs de l’attaquant est d’ordre mental. A 24 ans, il joue sa première compétition internationale dans la peau d’un titulaire. Plus encore, il est désormais une star. Une pression qui pèse lourd sur les épaules, susceptible de l’inhiber, alors qu’il sort d’une saison éreintante, où il a été énormément utilisé.

Un avenir incertain

Au-delà des espoirs de tout un pays placés en lui, Nicolas Pépé doit gérer un été crucial pour son avenir. Sa fabuleuse saison lui ouvre les portes des grands clubs européens. Plusieurs grosses écuries sont sur les rangs. Gérard Lopez réclame 80 millions d’euros pour sa pépite. La star lilloise se sait particulièrement observé, ce qui peut également le paralyser.

Pas de quoi forcément s’inquiéter pour le virevoltant gaucher. Les suiveurs de Ligue 1 le savent mieux que quiconque. Nicolas Pépé est capable de faire basculer le destin d’une rencontre en quelques secondes. Dans un rôle inhabituel de joker de luxe, il reste une menace pour l’Algérie à surveiller comme le lait sur le feu.

!function(f,b,e,v,n,t,s)if(f.fbq)return;n=f.fbq=function()
n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)
;if(!f._fbq)f._fbq=n;
n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];s.parentNode.insertBefore(t,s)(window,
document,’script’,’https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1065890633454496’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =