« Le but, c’est d’aller jouer un titre », pourquoi Zarco quitte KTM

0
2

L’histoire aura duré onze mois. Mais Johann Zarco a préféré y mettre fin. Le pilote de 29 ans a décidé, en accord avec son écurie, de mettre un terme au contrat qui le liait avec KTM, un an avant son terme. Auteur de résultats décevants cette saison, le Français n’est jamais parvenu à s’adapter à sa moto. 

“Je descendais presque malheureux de la moto”

“Depuis le début d’année, j’ai vraiment du mal à m’adapter à cette moto, justifie-t-il dans le RMC Sport Show ce mardi. A force de repousser à chaque fois à la prochaine course en disant que, ça irait mieux… il fallait faire un point au bout de huit mois. Piloter, c’est ce que je préfère. Si je ne peux pas le faire correctement avec le sourire pour être aux avant-postes… Je descendais presque malheureux, frustré de la moto. Je veux sortir de ça donc j’ai demandé à KTM, on a discuté très franchement, de ne pas continuer l’an prochain. Même si pour l’instant, il n’y a pas de plan B. On y travaille.”

>> Les podcasts du RMC Sport Show

Car Johann Zarco a pour ambition minimale d’être en mesure de jouer la gagne, et de se battre pour le titre. “Il y en a qui arrivent à faire de meilleurs résultats que moi (avec cette moto ndlr). Le but, c’est d’aller jouer un titre, insiste le pilote. Et actuellement, je sens que même dans les deux années à venir, je n’en aurai pas la possibilité. Donc je souhaite rebondir un peu plus tôt. […] J’ai été très honnête avec KTM et je finis la saison, poursuit Zarco. Je suis professionnel. Et je n’ai aucun bénéfice à arrêter maintenant. Etre à plus de 300 tous les week-end, ça reste quand même bénéfique, ça fait apprendre des choses.”

La saison prochaine est encore floue

Il va ensuite falloir songer à 2020. Et là, c’est le grand flou. “Sur le papier, tout le monde est signé pour 2020. J’ai pas mal de personnes autour de moi, on y réfléchit, Grâce à mon expérience, j’ai des contacts assez bons au sein du paddock. Des solutions, il peut y en avoir. Descendre de catégorie? Cela reste aussi une option, il y a un plan A, B, C voire D. L’annonce est encore fraîche. Je dois aussi m’entraîner. Il y a un temps pour prendre des coups de fil, un temps pour s’entraîner. J’ai eu comme un sentiment de paix avec moi-même en franchissant cette étape. Cela peut déjà m’aider à me mettre moins de pression sur le travail à venir.”

Il nie tout burn-out

Alors que son patron évoquait un possible burn-out de son pilote, Johann Zarco réfute. Et accuse le journaliste. “Il a simplement parlé à un journaliste allemand et ce journaliste raconte ce qu’il veut, il aime sortir des mots forts pour faire le buzz”, estime-t-il. Le Français n’a en prime aucun regret concernant sa signature chez KTM l’an dernier. “Ce n’est pas du regret, simplement une expérience de plus, résume-t-il. L’objectif est toujours de devenir champion du monde de Moto GP.” Ailleurs donc.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 − 5 =